Examens Radiologie conventionnelle Urographie intraveineuse

Principe de l'examen

Cet examen a pour but la visualisation des voies excrétrices par l’injection intraveineuse d'un produit iodé à élimination rénale.

Prise de rendez-vous

Vous devez au moment de la prise de rendez-vous indiquer si vous êtes allergique (allergie alimentaire, rhume des foins, allergie au pollen, allergie médicamenteuse etc...). Vous devez indiquer si vous avez manifesté une réaction après une injection intraveineuse d'iode. Vous devez également indiquer si vous présentez une insuffisance cardiaque ou si vous suivez un traitement contre le diabète (certains médicaments telle glucophage, doivent être impérativement interrompus avec une injection d'iode).

Contre-indications

réaction sévère à une injection d'iode dans les antécédents.

Préparation et précaution

en cas d'allergie, vous devez prendre 2 comprimés d'Atarax 50 mg la veille de l'examen avant le coucher, et 1 comprimé de 50 mg d'Atarax le matin de l'examen. Vous devez également prendre un comprimé de Célestène 0,5 mg le matin et le soir, la veille de l'examen. Il faut vous abstenir de conduire si vous prenez cette prémédication.

Le jour de l'examen, vous devez apporter:

  • 3 coffrets de 50 ml de Iopamiron 370 avec nécessaire à injection
  • 1 boîte de Célestène 8 mg

Vous devez vous présenter à jeun, sans boire, sans manger, sans fumer, pendant les 3 heures qui précèdent l'examen. Vous devez apporter tous les documents radiologiques concernant l'appareil urinaire en votre possession.

Réalisation de l'examen

l'examen s'effectue généralement en deux temps. Une première séance de 45 minutes a pour but après un cliché sans injection de visualiser le haut appareil urinaire, c'est à dire les reins et les uretères. Le médecin injecte un produit de contraste iodé après avoir mis une fine aiguille ou un petit cathéter au niveau d'une veine du membre supérieur. Il est parfois nécessaire de mettre en place une compression abdominale (non douloureuse) afin de mieux opacifier les cavités rénales.
La deuxième partie de l'examen concerne l'étude de la miction. Vous devez accélérer le remplissage de votre vessie en buvant de l'eau, un café ou du thé, que vous pouvez accompagner d'une alimentation solide car il n'est plus nécessaire de rester à jeun pour cette deuxième partie d'examen. Les clichés sont réalisés chez l'homme en position allongée et chez la femme en position debout. Des clichés sont effectués pendant la miction. Bien entendu, entre les deux parties de l'examen, vous devez impérativement éviter d’aller aux toilettes.

Effets secondaires

vous pouvez présenter des incidents en relation avec l'injection intravasculaire d'iode. Il s'agit généralement d'incidents mineurs à type de bouffées de chaleur, d'urticaire, voire de petit malaise vagal. Exceptionnellement, une baisse brutale de la tension artérielle peut être constatée, nécessitant alors une thérapeutique adéquate.

Compte-rendu

Immédiatement réalisé.