Principe de l'examen

réalisation de coupes permettant la visualisation de l'ensemble des organes abdominaux et des structures pulmonaires et médiastinales

Prise de rendez-vous

vous devez au moment de la prise de rendez-vous indiquer si vous êtes allergique (allergie alimentaire, rhume des foins, allergie au pollen, allergie médicamenteuse etc...). Vous devez indiquer si vous avez manifesté une réaction après une injection intraveineuse d'iode. Vous devez également indiquer si vous présentez une insuffisance cardiaque ou si vous suivez un traitement contre le diabète (certains médicaments tel que le glucophage, doivent être impérativement interrompus avec une injection d'iode).

Contre-indications

réaction sévère à une injection d'iode dans les antécédents.

Préparation et précaution

en cas d'allergie, vous devez prendre 2 comprimés d'Atarax 50 mg la veille de l'examen avant le coucher, et 1 comprimé de 50 mg d'Atarax le matin de l'examen. Vous devez également prendre un comprimé de Célestène 0,5 mg le matin et le soir, la veille de l'examen. Il faut vous abstenir de conduire si vous prenez cette prémédication.
Le jour de l'examen, vous devez apporter:

  • 3 coffrets de 50 ml de Iopamiron 370 avec nécessaire à injection
  • 1 boîte de Célestène 8 mg

Vous devez vous présenter à jeun, sans boire, sans manger, sans fumer, pendant les 3 heures qui précèdent l'examen.

Réalisation de l'examen

l'examen dure 15 minutes environ. Cet examen s'effectue en décubitus dorsal. Il nécessite généralement l'injection de produit de contraste iodé. L'injection est effectuée à l'aide d'un petit cathéter à partir d'une veine du membre supérieur.
Une première série de coupes en hélices est réalisée avant l'injection du produit de contraste. Une deuxième série de coupes est réalisée après l'injection du produit de contraste. Les acquisitions scanographiques sont effectuées en hélices, permettant l'acquisition monobloc d'une partie du corps dans le même temps inspiratoire.

Effets secondaires

vous pouvez présenter des incidents en relation avec l'injection intravasculaire d'iode. Il s'agit généralement d'incidents mineurs à type de bouffées de chaleur, d'urticaire, voire de petit malaise vagal. Exceptionnellement, une baisse brutale de la tension artérielle peut être constatée, nécessitant alors une thérapeutique adéquate.

Compte-rendu

Le compte-rendu est réalisé de façon légèrement différée, en effet, l'acquisition d'un nombre important de coupes nécessite une reconstruction informatique permettant la visualisation des coupes sur l'écran puis sur les films impressionnés à l'aide d'une station laser. Le médecin vous commente votre examen et le compte-rendu est immédiatement réalisé